SAGES-FEMMES FORMÉES HORS CANADA

venir au canada

Veuillez visiter le site Web suivant pour obtenir des renseignements à l’intention des nouveaux immigrants : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/nouveaux-immigrants.html

SOINS DE SANTÉ DU CANADA

Les habitants du Canada ont accès à des services de santé complets financés par l’État par le biais des programmes d’assurance des provinces et territoires, collectivement appelés « assurance-maladie ». De plus, Santé Canada fournit directement des services à des groupes précis, comme les peuples autochtones du Canada.  

La Loi canadienne sur la santé fournit un cadre pour la prestation des soins de santé. Son objectif principal consiste « à protéger, à promouvoir et à rétablir le bien-être physique et mental des résidents du Canada, et à leur donner, dans des conditions raisonnables, accès aux services de santé, sans que des obstacles financiers ou d’un autre ordre s’y opposent ».

Les professions de la santé, y compris la pratique sage-femme, sont réglementées par les organismes de réglementation de chaque province et territoire, et les professionnels de la santé sont inscrits dans la province ou le territoire où ils travaillent. Des ententes de mobilité interprovinciales contribuent à ce que les professionnels de la santé puissent déménager dans une autre province ou un autre territoire du Canada et continuer d’y exercer leur profession. Les sages-femmes inscrites qui passent d’une province à une autre doivent présenter une demande en vertu de l’Accord de libre-échange canadien

En vertu des lois provinciales et territoriales, la plupart des professions de la santé sont autoréglementées. Les organismes de réglementation, nommés « Collège » ou « Ordre » sont régis par les membres de la profession et des personnes du public nommées. Dans certains cas, comme lorsqu’il y a un faible nombre de professionnels, des professions sont réglementées par une direction au sein du gouvernement. Le mandat de tous les organismes de réglementation est de protéger le public en fixant des exigences minimales relatives à la formation et aux compétences, d’évaluer les personnes qui demandent à être inscrites, de contrôler les normes d’exercice et de soins sécuritaires, ainsi que de veiller à leur respect, et d’établir des guides de pratique et des exigences pour assurer le maintien des compétences.

Chaque membre du Conseil canadien des ordres de sages-femmes est un organisme de réglementation de la pratique sage-femme dans sa province ou son territoire.

Des associations de professionnelles de la santé existent pour représenter et servir les intérêts des membres des professions. Il s’agit d’organismes à but non lucratif qui sont généralement subventionnés par le biais des droits d’adhésion payés par leurs membres. Elles négocient souvent avec les gouvernements pour obtenir des ententes de financement, offrent des assurances-responsabilité professionnelle et fournissent du perfectionnement professionnel et des renseignements à jour sur la profession. Au Canada, il existe des associations de sages-femmes dans des provinces et des territoires, et l’Association canadienne des sages-femmes est l’organisme national qui représente les sages-femmes et la profession de la pratique sage-femme.

modèle canadien de la pratique sage-femme

Il existe des différences importantes entre la pratique sage-femme au Canada et celle d’autres parties du monde. Toutes les sages-femmes inscrites du Canada assurent la continuité des soins afin que les clientes et leur famille aient la possibilité de connaître leur sage-femme ou leurs sages-femmes bien avant la naissance du bébé et d’avoir auprès d’elles un soignant qui leur est familier pendant le travail et la naissance. Au Canada, les sages-femmes offrent également des soins personnalisés jusqu’à au moins six semaines après l’accouchement. Au Canada, les sages-femmes inscrites sont des professionnelles de la santé autonomes qui offrent des soins périnataux de haute qualité aux clientes et à leur famille.

PROGRAMMES D’ÉVALUATION ET DE PRÉPARATION À L’EMPLOI

Quelques provinces canadiennes offrent des programmes d’évaluation et de préparation à l’emploi ou des programmes de reconnaissance des acquis et de l’expérience. Pour obtenir des renseignements détaillés, les sages-femmes formées hors Canada doivent communiquer avec l’organisme de réglementation de la province ou du territoire où elles entendent travailler.